Nos collections

Les collections du Musée des religions du monde contiennent plus de 120 000 objets dont la plus grande collection d'images pieuses au Canada. Les collections sont composées d'objets provenant des cinq plus grandes religions du monde, soit le bouddhisme, l'hindouisme, l'islam, le judaïsme et le christianisme, et ce, d'un peu partout sur la planète. Des objets cultuels y côtoient des oeuvres d'art ainsi que des objets usuels ayant une signification particulière. Les collections du Musée des religions du monde sont en constante évolution, à vous de les découvrir !

Réserve virtuelle

Cliquez sur une vignette pour avoir plus d'information.


Les grandes religions

Bienvenue dans notre centre de documentation actif. Vous y trouverez un large répertoire d’informations portant sur les cinq grandes religions du monde ainsi que certaines informations très spécifiques tirées de nos expositions temporaires. L’ensemble de la documentation ci-dessous, vous permettra d’en savoir davantage sur l’histoire qui a façonné les grandes religions du monde et vous aidera également à comprendre les traditions et les idéologies des différents peuples qui nous entourent. De plus, la section « La rencontre des croyances » est bonifiée plusieurs fois par année. Visitez-nous régulièrement!

Pour plus d'informations

Communiquez avec nous par téléphone au 819 293-6148
ou par courriel à : musee@museedesreligions.qc.ca

Exposition DEUILS
Texte de l'exposition DEUILS
Expositions de Noël
Croyez-vous au Père-Noël
L'Hindouisme
Les hindous Contrairement à la plupart des autres religions, l’hindouisme n’a ni fondateur, ni doctrine ni croyance unifiée. Les hindous s’entendent généralement pour croire que Dieu fait partie de tout être et de toutes choses, présents dans l’univers et qu’Il les transcende tous; que l’essence de chaque âme est divine et que le but de l’existence consiste à devenir conscient de cette essence divine.
Le petit guide de l'hindouisme L’hindouisme est né d’un amalgame de croyances de trois peuples majeurs: les aborigènes: peuple autochtone, les dravidiens: peuples parlant des langues indiennes qui ne sont pas d’origine indo-européenne et qui se sont installés sur le territoire indien avant le 2e millénaire de l’ère commune et les indo-européens: peuplades nomades qui envahissent le territoire de l’Inde vers le 2e millénaire avant l’ère commune (correspondant au calendrier usuel).
L'Islam
Les musulmans Mohamed est considéré comme le dernier et ultime prophète d’Allah (Dieu). Il est né à La Mecque aux environs de l’an 570 de notre ère. C’est alors qu’il méditait dans une caverne aux abords de La Mecque qu’il fut, selon la tradition, visité par l’ange Gabriel qui lui transmit la révélation de Dieu.
La rencontre des croyances
Jeux et jouets religieux
Symboles en 4 temps
La démonologie Chaque civilisation a créé ses mythes du bonheur et du malheur, ses dieux et ses démons pour exprimer ses désirs et ses craintes. Chaque époque offre des réponses différentes à la réalité du mal.
Le sens de la fête Les fêtes ont pour effet de marquer fortement les cultures. Au sein d’une même croyance, fêtes et rituels peuvent varier en fonction des différentes tendances. Les liturgies, les traditions, les objets changent aussi selon les pays où on les retrouve.
Le Bouddhisme
Le petit guide du bouddhisme Le bouddhisme est apparu au VIe siècle avant notre ère. Son fondateur Siddhârtha Gautama, fils de roi, est né en Inde du Nord, à la frontière du Népal actuel.
Le Christianisme : Autres
Les adventistes du 7e jour Le terme « adventiste » désigne un courant de pensée très répandu dans les États-Unis du début du 19e siècle, selon lequel l’Avènement d’un retour du Christ sur terre était imminent. L’un des principaux animateurs de ce courant était un certain William Miller.
Le Christianisme : Catholicisme
La vie quotidienne des Ursulines
La vie des Ursulines en Nouvelle-France
Les catholiques Selon les enseignements de l’Église catholique, Jésus-Christ, qui a ordonné à ses disciples de propager son Message, incarne la Révélation. Afin de leur succéder et de perpétuer la tradition de l’Évangile, les apôtres ont nommé des évêques. Les catholiques croient en l’unité d’un Dieu en trois personnes: le Père, le fils (Jesus-Christ) et le Saint-Esprit.
Le Christianisme : Orthodoxie
Les orthodoxes Sur les questions de foi, les chrétiens orthodoxes s’identifient aux autres chrétiens mais considèrent cependant que leur Église respecte intégralement les enseignements des apôtres et leur accorde l’importance qu’ils méritent.
Orthodoxie et icônes
Le Christianisme : Protestantisme
Les Luthériens
Les anglicans (épiscopaliens) On utilise, pour désigner les Anglicans, les termes « anglican », « épiscopalien » ou « épiscopal ». Le terme « épiscopalien » est surtout utilisé en Écosse et aux États- Unis. Au Canada, on parle ordinairement de « l’Église anglicane ».
Les méthodistes C’est dans l’Angleterre du 18e siècle que naît le mouvement méthodiste, sous l’impulsion d’un prêtre anglican nommé John Wesley, prodigieux prédicateur, auteur de nombreux ouvrages théologiques et autres et doté d’un sens de l’organisation hors du commun.
Les presbytériens Reprenant à son compte les thèses de Martin Luther afin de les approfondir, Jean Calvin ( 1509-1564 ) devint, en 1533, la seconde figure de proue du protestantisme. Que ce soit sous le nom de réformés, huguenots ou calvinistes, les protestants francophones, à l’origine, se réclamèrent de lui. C’est toutefois l’un de ses confrères, l’écossais John Knox, qui est le véritable père du presbytérianisme. Ce «calvinisme à l’écossaise» eut une influence marquante dans les pays anglophones.
L'Église Unie L’Église unie du Canada (United Church of Canada) est une institution typiquement canadienne. Aussi, importe-t-il de ne pas la confondre avec la United Church of Christ, dénomination américaine, née en1957, de la fusion entre les Congregational Christian Churches (descendantes des Puritains calvinistes) et l’Evangelical and Reform Church, elle-même née de la fusion entre la German Reformed Church et l’Evangelical Synod of North America.
Les baptistes Né dans la foulée du puritanisme de l’Angleterre du début du 17e siècle, le mouvement baptiste représente une branche importante de la famille protestante. En 1607, son fondateur John Smyth s’embarque pour la Hollande en quête de liberté religieuse. Plus tard, en 1620, le célèbre Mayflower emmène vers l’Amérique un certain nombre de «pèlerins» baptistes qui essaimeront rapidement.
Les pentecôtistes C’est dans les Églises d’une cinquantaine de dénominations marginales que plus de 5 millions de protestants vénèrent Dieu. Ils ne se démarquent des autres évangéliques que par une insistance particulière sur le perfectionnisme, le pentecôtisme, l’adventisme ou un mélange variable de ces trois doctrines.
Les mormons L’Église de Jésus-Christ des Saints des derniers Jours (mormonisme) est une nouvelle religion révélée, au même titre que l’islam et le judaïsme. C’est un petit paysan visionnaire du nord de l’État de New York, Joseph Smith jr, qui est à l’origine de cette dénomination, la plus importante jamais fondée aux États-Unis.
Le Judaïsme
Les juifs La religion des Juifs, le judaïsme, comprend des rituels religieux et un code de comportement moral. Elle repose également sur l’histoire du peuple hébreux dont s’inspirent ses rituels, célébrations et cérémonies. De nos jours, le judaïsme réunit des gens de toutes races et de toutes nations.

Télécharger Adobe ReaderPour consulter certains documents de cette page, vous devez utiliser Acrobat Reader. Vous pouvez télécharger rapidement et gratuitement Acrobat Reader via le site d'Adobe.